Nourrir son Beauceron

1) La composition et la méthode de fabrication de la croquette plus courante sur le marché.

Le marché alimentaire est colossal puisque 3 compagnies (Mars Petcare, Nestlé Purina et Affinity Petcare) se partagent 75 % du marché, ce qui représente 2 milliards d’€ par an.

Il existe plusieurs catégories de croquettes, qui vont de la bas de gamme (grandes surfaces) à la haut de gamme dans l’entre deux il y a de l'a peu prés bon mais beaucoup de moins bon.

En France : 43 millions de tonnes de déchets générés par les IAA (Industries agro-Alimentaires) de transformation et de conditionnement de produits alimentaires animaux et végétaux.

 

Tous les ingrédients sont rassemblés dans des grandes cuves, puis ils sont mélangés, broyés, mixés et cuits selon une méthode de cuisson – extrusion à haute température (150 à 200 °C) et avec une pression hyperbare. Après le procédé, les vitamines et les enzymes doivent être ajoutées car entièrement détruites lors du procédé de fabrication de la croquette

Le bas de gamme est fabriqué à partir de céréales (sources de mycotoxines) en premier ingrédient, puis sous produits d’animaux et déchets de l’industrie agro-alimentaire.

 

(Selon des sources officielles, le Syndicat des Industries Française des Coproduits animaux (SIFCO), les ingrédients qui entrent dans la fabrication des croquettes sont faits de sous-produits de porcs, de volailles et de ruminants. Sous-produits signifient les viscères, les têtes, les pattes, les cous, ou encore les carcasses Les termes « protéines de volaille déshydratées, graisses animales et hydrolysat de protéines animales » déterminent l’origine des produits : issus des abattoirs.

 

 

alimentation du beauceron Déchets des abattoirs

 

Farines d'os
Produit obtenu par chauffage, dégraissage, séchage, broyage et tamisage d'os d'animaux terrestres

 

 

Farines de plume hydrolysée
Produits obtenus par hydrolyse thermique (décomposition chimique en présence d'eau) sous pression, de plumes fraîches collectées en abattoirs. Ces plumes sont ensuite séchées et broyées.

 

 

Farines de sang
Produits obtenus par coagulation et séchage par vapeur indirecte de sang frais et entier collecté auprès des abattoirs. Ce produit est désormais dénommé protéine animale tranformée de sang

 

 

Farines de viande
Produit obtenu par cuisson, dégraissage, stérilisation, broyage et tamisage de sous-produits d'animaux terrestres. Cette famille de produits regroupe les farines de viande et d'os (FVO) et les farines de viande au sens strict, moins riches en matières minérales que les FVO Ce produit est désormais dénommé protéine animale transformée

 

PAT
Protéines animales issues de matières de catégorie 3 (coproduits d'animaux terrestres ou marins) traitées conformément au règlement (CE) n° 1774/2002. Les PAT, qui présentent un intérêt nutritionnel pour les animaux carnivores ou omnivores, ont vocation à être utilisées en tant que matières premières pour aliments des animaux (même si leur utilisation en alimentation animale est actuellement suspendue), y compris les aliments pour animaux familiers, ou à d'autres fins (engrais organiques ou amendements notamment). Ces PAT ne peuvent pas être directement utilisées comme aliments pour animaux mais rentrent (pour ce qui est autorisée) en proportion variable mais faible (quelques %), dans la formulation des aliments composés pour animaux. Les PAT étaient auparavant dénommées "farines animales", et comprennent la farine de viande, la farine de viande et d'os, la farine d'os, la farine de plume, de sang, de creton et de poisson NB : ne pas confondre les farines animales avec les aliments pour animaux, souvent dénommés à tort farines animales

 

 

Au niveau des végétaux, une croquette comprend classiquement de la farine de maïs, de la farine de blé, du blé ou du maïs, de la pulpe de betterave et des sous-produits végétaux. La grande majorité de ses produits sont déclassés, à cause d’une qualité médiocre ou d’un stockage hasardeux. La pulpe de betterave est un sous-produit de l’industrie sucrière, qui utilise de la betterave sucrière.

Nous retrouvons donc dans la composition des croquettes pour chiens et chats une fraction non négligeable de végétaux, sous forme de céréales (50 à 70 %), mais également de la cellulose sous forme de pulpe de betterave (2 % en moyenne)

 

L’excès d’amidons (glucides complexes) qui nécessite une utilisation abusive du pancréas est à l’origine de nombreux troubles physiologiques chez les animaux de compagnies.

 

La très grande majorité des fabricants de croquettes utilisent exactement le même procédé de fabrication : une cuisson extrusion. Le mélange qui donnera la croquette finale est cuit à haute température et à haute pression, le dénaturant complètement.

 

L’impact de ces hautes températures est dramatique pour les enzymes et les vitamines naturelles qui sont tout simplement détruites. Les protéines, les lipides et les glucides subissent également des transformations majeures, qui peuvent déboucher sur la synthèse de produits cancérigènes (comme les amines hétérocycliques)

 

C’est justement pour cette raison que toutes les croquettes sont supplémentées en vitamines et en enzymes de synthèses afin de pallier les carences induites par les méthodes de production. Bien entendu, ces produits de synthèse ne rivalisent à l’heure actuelle aucunement avec leur homologue naturelle au niveau de l’assimilation.

 

Ces produits de synthèse doivent être considéré comme moins bien assimilés avec des effets potentiellement indésirables sur la santé des animaux concernés (il est bien difficile de créer exactement la même complexité d’une vitamine naturelle).

 

L'extrusion consiste en une cuisson haute température (150 à 200°C, parfois 400°C) avec une pression hyperbare (35 fois celle de l’atmosphère).

 

Croquettes haut de gamme:


1er ingrédient viande fraîche ou déshydratée

pas de céréales !

Cuisson douce ou pression à froid.

 

Il existe maintenant de nombreuses marques de croquettes sans céréales, il devient difficile de s'y retrouver tant là aussi les fabricants essaient de "noyer le poisson "

le prix d'achat des croquettes varie du simple au double.. La qualité des matières premières a un coût qui se répercutera sur le prix de vente.

 

 

Nos chiots Beauceron sont sevrés et nourris avec une alimentation haut de gamme et viande, il n'est pas pensable de faire des économies sur le bien être de nos bébés.

Les mycotoxines : un poison pour votre animal

Beauceron et chiot Beauceron

BEAUCERON DU PEROUET

40300 BELUS

Tel     05  58  73  64  01

             06  62  00  61  96

Nous contacter

beauceron chiot beauceron à réserver
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Le Beauceron : mon ami, mon complice depuis plus de 35 ans © Beauceron du Perouet

Appel

Email